21 7 / 2014

Algotherm se bat pour la planète

Le groupe Batteur, qui possède entre autres les laboratoires Gilbert et la marque Algotherm a reçu début juin un grand prix de l’innovation, décerné par une banque à des entreprises pérennes, créatives et performantes. Le lancement cette année de la gamme solaire AlgoSun, en partenariat avec Thalassa qui a validé le process d’Algotherm, y est sûrement pour quelque chose : la marque Algotherm est en effet la première à prouver en toute transparence que ses produits sont non toxiques pour l’environnement marin. Testée en laboratoire, en milieu marin reconstitué, la formule solaire a montré qu’elle n’avait aucun effet néfaste sur le corail au bout de 10 jours. « Il faut savoir que 26 000 tonnes de produits solaires sont chaque année déversés dans les océans » précise Olivier Fatou, DG de la marque. Cette nouvelle gamme suscite déjà des réactions positives de la part des consommateurs, malgré son prix « certes plus élevé que d’autres, mais c’est bon pour la planète,  et nous avons créé un label Océan Respect, dans l’objectif d’y faire adhérer des marques de solaires s’engageant à reformuler leurs produits sans filtres chimiques pour qu’ils ne soient pas toxiques pour les océans ». Autre nouveauté : la marque a investi 6 millions d’euros pour rénover la Thalasso de Deauville by Algotherm, qui propose des cures marines, avec tous les soins visages et corps de la marque, et accueille 30 000 visiteurs par an !

Sabine

16 7 / 2014

Les conseils beauté de Nabila Boutrif, créatrice de Harem des Sens

Avant de se lancer dans la beauté, Nabila oubliait d’exfolier sa peau et de l’hydrater: désormais, elle le fait régulièrement, au hammam, ou chez elle, une à deux fois par semaine. « C’est un moment pour soi, cela s’apprend, et devient rapidement un vrai besoin du corps, comme de se nourrir ou de boire ». Pour le soin des lèvres, Nabila a piqué « un truc beauté » à ses copines et l’a très vite adopté : il suffit de prendre un demi morceau de sucre de canne, de le mélanger avec un peu de miel, quelques gouttes de citron et une cuillère d’huile d’argan. Elle mélange le tout, puis s’humecte les lèvres, avant de passer un peu de cette mixture sur les lèvres, au doigt, pour gommer et permettre ainsi de retirer les petites peaux mortes. Allez-y doucement, c’est fragile ! Ensuite, il ne reste plus qu’à rincer, et appliquer un peu de baume à lèvres ou d’huile d’argan pure pour permettre aux lèvres d’être douces et lisses. Le rouge à lèvres n’en aura que plus d’éclat !

Sabine

14 7 / 2014

Harem des Sens : pure sensualité

« L’éveil des sens à l’orientale avec une cosmétique naturelle, efficace, sensuelle et raffinée » : tout est dit en quelques mots. En 2003, après des études de commerce, Nabila Boutrif a eu envie de se lancer dans la beauté, avec un concept original d’une gamme destinée à éveiller la sensualité, en s’inspirant des recueils des Mille et une nuits. Rien de moins ! Elle part alors au Maroc pour rencontrer des artisans, des coopératives d’huile d’argan, et se forme là bas, sur la beauté, ses rituels et sa culture ancestrale. Sa première marque nait sur place, en 2007. Trois ans plus tard, grâce à levée de fonds, Nabila crée la marque Harem des Sens, avec une première gamme baptisée Absolute Gourmandise. Le concept ? Des parfums chauds, un visuel gourmand, et dans la gamme, un produit nommé Elixir des délices, dédié aux massages intimes avec une saveur chocolat-caramel, à déguster sans modération ! Harem des Sens propose deux protocoles de soin : le spa à la maison, avec 3 produits (exfoliation, hydratation, massage,) et le rituel Lune de miel, centré sur le partage sensoriel, avec le Lait de soie fabuleux, multifonction, pour hydrater après la douche ou le bain, servir de base de massage, ou encore, de lait pour le bain, pour avoir une eau laiteuse et parfumée. Le parfum a été créé sur une idée orientale, vanille et bouquet floral, notes boisées et musc. Libre à vous d’imaginer l’atmosphère idéale, avec des pétales dans le bain, des bougies, l’ambiance musicale…Après le massage Elixir des délices, rien de mieux qu’une bonne douche, avec la Crème de Douche fondante, pour une peau soyeuse, confortable et légèrement parfumée. Ces produits, réalisés en France, sont diffusés dans des parfumeries, des instituts et des spas, en France et en Belgique, et devraient bientôt rejoindre les pays du golfe, et pourquoi pas, un peu plus loin ! L’objectif de Nabila est de lancer un à deux produits par an, pour enrichir cette première gamme, qui devrait être vite rejointe par d’autres, sur d’autres thématiques.

Sabine

09 7 / 2014

L’éclairage beauté d’Hortense Jan, de Sciences et Mer

"Savez vous que 80 % des adultes manquent de zinc, que 20 à  30 % des  adultes on une carence en magnésium,  que 20 % des femmes ont une déficience en fer avant la ménopause ? Voilà une bonne raison d’utiliser des cosmétiques marins ! Car nous avons toutes et tous besoin d’oligoéléments et de minéraux pour vivre, stabiliser notre structure cellulaire, construire nos tissus, produire de l’énergie, synthétiser les  hormones gérer  les apports d’oxygène …Ils sont indispensables à l’organisme mais pas toujours présents dans notre corps, en partie du fait de l’évolution de notre alimentation et mode de vie. Ces éléments essentiels (zinc, magnésium, cuivre, calcium…) manquant à notre organisme sont présents en teneur très élevée dans l’eau de mer et les algues. Alors, faites vous du bien, à votre peau et à votre organisme, et revitalisez vous grâce aux bienfaits de la mer !  Des trésors à consommer sans modération !

07 7 / 2014

Sciences et Mer innove sur les textures


Cette marque de soin installée à une encablure de Brest continue à faire confiance aux vertus des actifs marins. La naturalité lui va bien, mais elle ne s’en contente pas. Elle cherche toujours à offrir mieux, pour que les actifs issus des algues de la mer d’Iroise puissent agir toujours plus, et toujours mieux, au cœur de la peau. Son secret ? Un brevet anti-âge, développé avec l’aide de chercheurs de l’université de Brest, pour jouer cette formidable synergie entre les composants de l’eau de mer et les propriétés de l’algue bleue (spiruline, idéale pour raffermir) et l’algue rouge (mastocarpus, véritable bouclier de la peau). Un cocktail qui fait bingo, et que l’on retrouve, à différentes concentrations dans tous les soins de cette gamme de 30 références pour le visage et le corps. Mais ce n’est pas tout, car nous le savons bien, hormis les signes de l’âge, d’autres désagréments nous guettent, comme les tâches pigmentaires, les tissus un peu chargés en graisse, la déshydratation…Là aussi, Sciences&Mer a su trouver les actifs les plus adaptés  à nos besoins. Son best seller s’appelle Crème Fondamentale Jour, pour peau normale à sèche. Et risque fort d’être dépassé par le masque Bio Cellule Intense, lancé en septembre dernier : un concentré d’innovations, dans la forme et dans le fond. Sa texture,100% naturelle, est une fibre de bio cellulose constituée de pulpe et jus de noix de coco. Au final ? Une texture fine comme une seconde peau, que l’on dépose sur le visage et qui en épouse immédiatement la forme. 10 à 15 minutes plus tard, vous retirez ce masque et constatez ses effets immédiats : une peau confortable, car largement hydratée et apaisée (aloé vera), repulpée (acide hyaluronique) mais aussi des actions anti-âge grâce à cocktail marin de la maison, et anti-oxydantes (grâce au Silver Ear, champignon anti radicaux libres). Les femmes l’ont déjà adopté, les hommes aussi peuvent l’utiliser, sur une peau rasée de près.

 

Sabine

02 7 / 2014

Le conseil beauté d’Anne-Marie Gabelica, créatrice d’oOlution

"Voici l’un de mes plus importants conseil en matière de beauté: je conseille à tous le monde d’abandonner les disques de cotons jetables pour le démaquillage ! Le passage sur la peau d’une surface rêche a tendance, à la longue, à irriter l’épiderme. Ceci accroît encore l’effet irritant des tensio-actifs utilisés dans les eaux et laits démaquillants. A la place, je préfère utiliser des carrés démaquillants lavables qui sont plus doux à appliquer. Il en existe de différentes sortes (eucalyptus, bambou, coton bio…) selon ses goûts. L’autre avantage c’est que c’est beaucoup plus économique que les cotons jetables : on rentabilise très vite l’investissement de départ. Cerise sur le gâteau, ce choix est aussi plus écologique bien sûr !

Sabine

30 6 / 2014

Oolution : le souci de l’éco-conception

« Il n’existe pas de super actifs, il n’y a que des actifs intéressants, dont la combinaison entre eux apporte un équilibre global » A force d’observer le marché du soin et les discours des marques, cette ingénieur agronome passée au marketing de La Roche Posay et à la formation chez Sanoflore, a réalisé que les marques proposaient des formules avec trois actifs stars, comme s’ils étaient capables à eux seuls d’équilibrer la peau. Voilà pourquoi les formules d’Ooloution contiennent chacune plus de 65 actifs, pour éviter de carencer la peau et lui donner tout ce dont elle a besoin. « Il faut laisser notre peau choisir, de la même façon qu’il faut une nourriture diversifiée ». OoLution a également réduit les conservateurs, même d’origine naturelle. « Notre formule est 100% d’origine naturelle, nos huiles, une vingtaine différentes, sont toutes végétales. Je m’approvisionne en priorité auprès des petits producteurs français, avec une extraction d’ingrédients réalisée sur le lieu de récolte pour avoir la plus grande fraîcheur, mais j’ai aussi des actifs provenant de pays étrangers. Mes soins sont chers à produire, plus que ceux des marques de luxe. Nous faisons de la haute couture à prix du prêt à porter » explique Anne Marie Gabelica, Quatre produits ont déjà vu le jour, une Crème Hydratante Eclat et Détox, pour peaux normales à mixte, une Crème pour les peaux sèches à fragiles, un Anti-age global rides-taches-fermeté ; et un Contour des yeux (anti cernes-poches et rides) “eye love”. En juillet prochain arrivera Check Matte, un soin spécial peau mixte à grasse, pour matifier et réguler les peaux grasses. Lancée en mai 2013, Oolution est une vraie marque du 21ème siècle, avec des valeurs, des principes, des process qui sont de réels partis pris. Comme celui de l’éco-conception :   en décembre 2013, lors de la remise du Prix Entreprises et Environnement, Philippe Martin, Ministre de l’Ecologie, a décerné à Oolution un prix pour sa démarche remarquable de préservation de la biodiversité tout au long du cycle de vie des produits.

Sabine

23 6 / 2014

Formez vous chez Cosmébio !

Cosmébio, la première association mondiale de cosmétique écologique et biologique  a mis en place un programme de formation 2014 haut de gamme, assuré par des experts. Déclarée organisme de formation continue, Cosmébio affirme ainsi sa volonté de former ses adhérents (ou toute personne qui le désire) à travers 12 sessions d’une journée organisée à Valence ou Paris. Pour ce faire, l’Association a fait appel à des intervenants de qualité, chacun expert en son domaine,  pour répondre à trois problématiques : technique, éthique et marketing. Les formations techniques participent à l’amélioration continue de la filière. Parmi les sujets traités, le nouveau règlement cosmétique et le référentiel harmonisé européen Cosmos, expliqués par Cosmébio, Ecocert et Martine Jouannic (consultante), en partenariat avec Cosmed. Les formations éthiques ont pour objectif d’initier la croissance durable à travers 2 axes : la biodiversité présenté par Emmanuel Delannoy, Directeur de l’Institut Inspire et l’éco-conception avec le Cabinet Evea. Les formations marketing enfin, aident les participants à réussir sur les marchés à l’export en Allemagne avec Beate Vogel, en Russie avec Kirsten Hüttner et en Asie avec Moritz Aebersold. Si la cosmétique Bio est considérée aujourd’hui comme une source d’innovation, il est apparu évident pour Cosmébio d’accompagner ses entreprises dont les cosmétiques sont réputés comme étant le fruit de l’excellence française ( qualité des matières premières, procédés de fabrication, contrôles qualité, engagement pour le développement durable et de leurs certifications). Encore une belle occasion de valoriser la filière de la cosmétique Bio.   

www.cosmebio.org/

Sabine

11 6 / 2014

Le Truc Beauté de Serge Louis Alvarez,

Voici le conseil-beauté pour un teint parfait, proposé par Serge Louis Alvarez, make-up artist et créateur du groupe SLA Paris :

« Bien préparer sa peau est la première étape incontournable pour un teint parfait. Aucun maquilleur professionnel ne sait maquiller sans appliquer préalablement la base de prémaquillage. Utilisées et plébiscitées par tous les protagonistes du monde des arts et du spectacles (mannequins, comédiens, make up artists, etc.), elles sont indispensables à la réalisation d’un maquillage parfait, uniforme et longue tenue.

Cette base de prémaquillage « pro », en l’occurrence Bio certifiée Ecocert et Cosmébio, à la texture légère, ultra-confortable et non grasse, permet de préparer votre visage au maquillage, illumine votre teint, et laisse une peau souple, douce et hydratée. Un soin qui adoucit et hydrate, et protège aussi votre épiderme des agressions extérieures. Il faut l’appliquer sur une peau parfaitement démaquillée, avant le fond de teint, à l’aide d’une éponge découpée ou biseautée, par mouvements de lissages ascendants de l’intérieur vers l’extérieur du visage. N’oubliez pas les contours des paupières et de lèvres. Et tapotez doucement avec l’éponge sur les zones plus déshydratées ».

http://www.sla-academy.fr/

Sabine

09 6 / 2014

Serge Louis Alvarez : du travail d’artiste

Cela fait plus de 20 ans maintenant que ce makeup-artist a lancé sa marque, bien déterminé à transmettre son savoir-faire et son souci d’excellence à travers des gammes de produits de maquillage. Ce maquilleur et créateur de maquillage a fait ses classes sur les scènes les plus difficiles : celles de l’opéra, du théatre, de la télé, de la haute couture… C’est du reste sur ce concept de maquillage professionnel qu’il a débuté sa carrière de « fabricant », d’abord comme associé de la marque Make Up For Ever, puis en 1992, pour lui même. Avec les années, la ligne est devenue accessible au grand public, car « la star, c’est la femme qu’on maquille, et non pas l’égérie » explique t-il, « tout doit être recentré sur le conseil, l’accompagnement, la formation ». Installée à Valence, la  société propose toute la palette de services, de la conception à la fabrication de produits de soin et de maquillage (société Coswe), avec l’entité SLA Studio qui propose des gammes entières, clés en main pour des marques qui souhaitent développer une activité maquillage. Mais aussi SLA Distribution, dans le monde entier, SLA Academy pour former de futurs professionnels du maquillage, en deux jours ou en onze mois (diplôme de maquilleur),  et SLA Concept Store, un réseau de franchise en train de se mettre en place. Autant dire que l’homme est sans cesse en voyage, en mouvement, en cogitation, en action, la passion chevillée au corps pour faire passer ses idées créatives, sa vision de cet art éphémère. En 2005, SLA a été la première marque bio certifiée Ecocert et Cosmebio. Aujourd’hui, la marque est diffusée auprès de 300 écoles d’esthétiques et de 700 points de vente (parfumeries, spas…). Son objectif : ouvrir 40 concept-stores, comme celui du 28 rue Pierre Lescot ou du 44 rue des Petits Carreaux, où vous pouvez toutes aller découvrir la palette des 450 produits grand public, et profiter de conseils et d’accompagnement : quelle utilisation, quelle gestuelle, avec un maquilleur professionnel pour vous y aider. Vous avez 1heure pour vous ? Allez-y et apprenez à vous maquiller « au naturel », vite et bien, avec un minimum de produits, en appréhendant au mieux la technique : « nous ciblons la formation et distillons l’information » précise Serge Louis Alvarez, qui vient de sortir une gamme de 8 produits démaquillants, adaptés aux différents types de peaux, avec huile, eau micellaire, deux laits, deux lotions, un biphasé, un complexe moussant… 

http://www.sla-paris.com

Sabine